Agression aux décibels au Café Romain

330

Les Rebois un Coup t’auras moins soif ont encore frappé, terrorisant un couple respecté, bien que colombophile.

Presqu’en loucedée, longeant les façades, incognito sous de saugrenus déguisements, ils sont revenus !
Vers 16 heure, à l’heure où le bourgeois ventripotent débute sa tournée des comptoirs pour traiter d’affaires sérieuses entre hommes, ils ont bondi, tels Attila et sa horde sur la pauvre Frédégonde. Serge, qui mettait au frais ses bouteilles de Cinzano, Dubonnet,  et St Raphaél (le bourgeois provincial est resté  très vieille France), lança un regard désespéré vers son aimée en poussant un long cri de détresse que l’on entendit jusqu’au Cheval blanc, réveillant Monique qui crut que sa sœur était tombée dans la bassine de carbonnade.

Pourquoi nous ?

– Mais pourquoi, pourquoi nous ? On vit tranquille avec notre carpe, notre coco et notre zozieau. On ne demande rien à personne. On paye nos impôts, on donne au denier du culte, on fait notre tiercé tous les matins pour aider le gouvernement. Alors, s’il vous plaît, s’il vous plaît, allez tout foutre en l’air du côté de la rue des Sarrazins, mais pas au Café Romain.

On aime ce lieu si Wazemmois, on vous aime d’amour. On est heureux, nichés dans tes bras généreux, maman Danièle, patronne, en cachette du patron, on va te faire eun grosse bise sur ta nez.
Les Rebois un Coup, ce groupe qui monte, mais surtout qui descend, avait une excuse, ils venaient offrir à Serge et Danièle leur tout dernier CD, fraîchement arrosé et porté en procession sur les fonts baptismaux de chez Ricard.

Pour vous faire une idée de la prose troubadourienne éthylique, que ne renierait pas Fanfan, le tout nouveau président du comice agricole de Tulles en Corréze, en voici un extrait choisi, représentatif.

Saoul musicet ROT’N’GNOLE de chez nous. Le CD est exposé derrière la pompe à bière et en vente : Au Café Romain Rond point du Serpent Rue des Postes, à Lille, bien sur. Au prix imbattable de :
12 euros. Sinon, bientôt une tournée internationale des bars tabacs Pmu. (on l’espère), pour les inviter chez vous ou leur offrir un coup.

Contact :
3615reboisuncoup.com

reboisuncoup@gmail.com

In est né dins l’Nord

“Il s’appelait Berclau, Billy de son prénom, conçu à Cysoing, en plein dans les moissons. S’il était né à Hondshoote, il aurait mal Tournai, mais il est né à Carvin, mieux vaut cha qu’d’étre drogué.

Il avait une copine qui était pas très Douai, elle était Gravelines, c’est comme ça qu’elle s’appelait.

Lui préférait Aniche, la concierge du premier. Un seul problème, elle parlait Portugais.

In est né dins l’Nord,

In bouffe des trucs qui tiennent au corps ! Aprés l’goutte ch’est l’café, In est toudi bourré ! ”

C’est beau, c’est simple, c’est imagé, chè de l’poésie.

Et en plus, y a de l’musique.

Total 1 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?