Oser dénoncer

281

BERNARD FLORCZAK

AMIANTE : DE L’OR BLANC devenu POUSSIERE MAUDITE

L’amiante, minerai naturel fibreux, a été intégré dans la composition de nombreux matériaux de construction du fait de ses propriétés en matière d’isolation thermique et acoustique, de résistance mécanique et de protection contre l’incendie.

En raison du caractère cancérigène de ces fibres, constaté dès le début du XXème siècle et confirmé en 1977, l’usage a été seulement interdit en 1997, mais non le fait d’en avoir chez soi. Chiffrage sorti de l’Agence Régionale de la Santé et de la veille sanitaire :

– 10 décès par jour causés par l’amiante.

– 4000 décès par an équivalent aux «Tours World Trade Center».

– 100 000 décès prévus dans la décennie à venir.

– Un million de personnes qui subiront
les nuisances de l’amiante.

Il faut absolument, si l’on a travaillé dans un milieu à risque, se faire dépister par son médecin traitant, car les pathologies dues à l’amiante sont nombreuses.

Une pathologie pulmonaire ou autre peut se déclarer 20 à 40 ans plus tard, parfois plus tôt. Se faire dépister tôt permet de bénéficier de soins spécifiques et d’une aide prévue par le législateur pour permettre, malgré la maladie, de vivre le mieux possible.

Plusieurs axes d’exposition à l’amiante :

Exposition professionnelle ; ainsi il a été montré qu’un quart de tous les salariés actuellement en retraite en France ont été exposés au moins une fois au cours de leur vie professionnelle à l’amiante.

Exposition environnementale ; elle est définie comme une exposition à la pollution de l’air extérieur et celle de l’air intérieur dit «ambiant» par des fibres d’amiante.

Exposition passive du fait de la dégradation des bâtiments et matériaux : flocage.

Exposition domestique due aux objets ménagers contenant de l’amiante : planche à repasser, grille-pain, appareils de chauffage domestique …

Exposition due au bricolage : construction ou démolition de toitures en fibrociment «éternit», travaux dans les logements contenant de l’amiante …

Avis aux bricoleurs du dimanche : votre bonne volonté et votre aptitude ne vous dispensent pas de prendre des précautions spécifiques pour ne pas vous exposer, vous et votre famille à cette pollution.
Pour plus de précisions, consultez la brochure destinée aux bricoleurs et intitulée « bricolage dans votre logement ; attention à l’amiante » éditée par le ministère de l’écologie et consultable sur internet :

www.droitsdesexclusdulogement.org/blog

SOLEIL 59/62
14/231 rue de Flers, 59000 LILLE
Tél : 06 23 55 18 52

Cet article a été rédigé par le collectif SOLEIL 59/62. Cette association a participé le 13 avril à une commission des affaires sociales au Sénat sous la présidence d’Aline ARCHIMBAUD : «amiante : des enjeux toujours actuels, relever le défi du désamiantage».

 

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?