Culture

335

De l’éphémère qui compte bien s’ancrer dans la durée !

Du 22 septembre au 23 octobre prochain, l’immeuble de bureaux situé au 11 rue Maracci à Lille va se transformer en un lieu culturel unique, vivant et vibrant : le 11 éphémère !

Le 11 éphémère, c’est l’histoire d’une rencontre réussie entre deux univers qui n’ont, a priori, pas grand-chose à voir : la culture et l’immobilier. Nicolas, Emmanuel et Pierre-Antoine sont promoteurs et marchands de biens… et surtout un peu fous ! Désireux de faire vivre leurs biens avant que ces derniers n’entament leur mue définitive, ils décident de les transformer de manière éphémère en lieu d’exposition unique, en les mettant à disposition d’artistes, et ce, gratuitement… une aubaine pour un secteur qui, surtout depuis la pandémie, souffre d’un manque de représentation évident. Cette idée, les trois promoteurs la soumettent à Gary Lomprez, fondateur de la plateforme Weezart. Cette dernière met en relation artistes (amateurs ou professionnels), public et professionnels du monde économique, permettant aux artistes d’accroître leur visibilité, de faire découvrir leurs univers et d’être rétribués de façon juste. Une plateforme qui permet aussi aux porteurs de projets culturels numériques de tester leur idée et de la développer plus facilement. Un système transparent et gagnant-gagnant ! Avec chevillée au corps la volonté de promouvoir et diffuser une culture pensée pour tous, Gary Lomprez a également lancé, au printemps 2022, l’agence de développement de projets culturels du même nom (Weezart donc !) qui se donne pour mission de faire vivre la culture dans toute la région via des projets aussi différents que des collages urbains ou des galeries numériques en association avec la start-up Artiz. Il ne pouvait donc qu’adhérer à l’idée de ses amis promoteurs immobiliers !

La rencontre de leurs désirs, celui de faire vivre des bâtiments avant transformation et celui de mettre en valeur le potentiel artistique du territoire, se fera pour la première fois au 11 rue Maracci à Lille. C’est là, dans un vaste immeuble de bureaux que va se déployer le 11 éphémère, un lieu hybride qui ouvrira ses portes du 22 septembre au 23 octobre 2022. Les différents niveaux vont être en grande partie aménagés en espaces d’expositions… mais pas que ! L’ambition du 11 éphémère est de montrer l’art contemporain sous toutes ses formes. Peintures, sculptures, photographies, collages, mais aussi performances, installations numériques, rencontres et conférences, musiques, théâtre… chaque artiste a carte blanche pour développer son univers. L’idée est également de brasser les publics les plus variés. Le mercredi, le 11 éphémère proposera un accueil jeune public, tandis que certains week-ends seront consacrés à des ventes privées permettant à chaque artiste de convoquer ses réseaux… un stimulant mélange des genres en perspective ! Côté animation/restauration, WE ARE est aux manettes… mais si, vous savez, l’équipe de joyeux lurons qui a fait décoller le Bistrot de Saint-So’ ! Et dans leur sillage, ils vont amener des musiciens et collectifs d’artistes de talent… preuve qu’au 11 éphémère tout le monde s’investit à 100% pour faire vibrer la culture. Parmi les moments phares, ne manquez pas l’exposition Dear Friends #2 présentée par le label Tourne-Disque et qui mettra notamment en valeur les univers du touche à tout Caf (l’ancien président de la bouillonnante Malterie) et celui du photographe Nicolas Djavanshir, tous deux co-organisateurs de l’événement.

Si le 11 est éphémère, son concept, lui, se veut pérenne. Une table ronde réunissant artistes et professionnels de l’immobilier dressera le bilan de l’événement et les contours des futurs projets que l’équipe espère pouvoir, par la suite, organiser un peu partout dans la région. Et pour ne rien gâcher, l’événement est gratuit. Une adhésion libre à l’association porteuse du projet vous sera simplement demandée… une jolie manière de faire de chaque visiteur un mécène de la culture dans les Hauts-de-France. Alors, à vos agendas !

Juliette Courtois