Mais qu’avait donc fait le député Lillois Pierre Legrand aux Allemands ?

342

En 1910, la municipalité de Lille, décide de rendre hommage à un grand Lillois,  Pierre Legrand, ancien député du Nord. La ville commande au sculpteur Alphonse Cordonnier un monument. Huit ans plus tard, les Allemands, avant de quitter la région, démontent et volent la statue.


La Statue Pierre Legrand en 1910. 

Têtus, les Lillois la remplacent à l’identique; nouvelle inauguration en 1925.

En 1940, les Allemands reviennent et volent encore une fois la statue. Quel acharnement. Tenaces, les Lillois demandent au sculpteur Émile Morlaix*, une nouvelle œuvre et tant qu’on y est, honorons toute la famille Legrand en espérant que les allemands ne reviendront plus.

Trois médaillons pour trois Legrand

Pierre Legrand
1834/1895
Ministre du commerce, député du Nord et avocat.

Géry Legrand
1837/1902
Frère de Pierre, le précédent, sénateur, maire de Lille et journaliste.

Pierre Legrand
1804/1859
Député du Nord, avocat et écrivain

Acharnement de l’histoire, la stèle est retirée et les médaillons originaux scellés sur une autre pièce de marbre. La semaine dernière le monument était toujours en place, mais, méfions nous…

*Alphonse Amédée Cordonnier : né à La Madeleine en 1848 mort à Paris en 1930. Prix de Rome, Cordonnier apprécie les œuvres à caractère social, tel : Le Semeur, dont on peut voir le plâtre au Musée de la Piscine à Roubaix, ou l’Inoculation et la Fermentation. 

*Émile Morlaix : né à Lille en 1909 mort à Paris en 1990. Second prix de Rome, devient professeur de sculpture aux Beaux Arts de Lille. Quelques œuvres aux Palais des Beaux Arts de Lille : Apollon et les Muses, Les Trois Baigneuses.

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?