MON FILM, une quatrième édition bien installée chez les habitants

146

Le festival MON FILM #4 aura lieu du 17 au 20 octobre 2019 dans le quartier de Wazemmes à Lille. Nous avons pu nous immiscer dans les préparatifs.

Début du mois d’août, quelques affiches estampillées MON FILM #4 commencent à fleurir dans le quartier de Wazemmes. Elles font le portrait (réalisé par Simon Gosselin) d’habitants ayant accepté de poser en pleine ville, dans un canapé avec une bobine de cinéma. C’est le symbole choisi par les responsables de ce projet atypique pour inciter les gens du quartier de Wazemmes à recevoir chez eux du public pour leur faire partager leur film préféré.

Quelques jours auparavant, dans la maison d’Amandine Bretones, la Vice-Présidente du festival, une film(e) équipe (c’est le nom de l’association qui porte le projet) se réunit pour une grande séance de travail : il y a là l’équipe historique, les nouveaux qui intègrent l’organisation, l’équipe de BLEU Pétrole (la structure en charge de développer MON FILM dans toute la France) et le mécène historique de l’aventure : Hervé Cauchy, de l’imprimerie AD CONCEPT de Lille.
Au programme de cette soirée, l’annonce par Mathieu Bourgasser, Président de MON FILM et exilé depuis un an à Toulouse, qu’il travaillera désormais en binôme avec Eva Sérusier (l’une des coordinatrices historiques) mais aussi, une grande discussion sur la manière à employer pour qu’il y ait encore plus d’habitants ayant l’envie de faire de leur salon une petite salle de cinéma le temps d’une soirée avec, en projection, le film auquel ils tiennent particulièrement. Mais cette soirée-là, sera aussi celle du dévoilement de deux projets particuliers ; d’abord l’invitation aux réalisateurs de films des environs de venir présenter l’un de leurs projets à cette occasion. Et l’organisation d’un parcours cinématographique surprise le samedi soir – vraisemblablement en partenariat avec ELDORADO de Lille 3000 – : une invitation au voyage totalement atypique.

Ces derniers jours avant la parution de ce numéro, nous retrouvons les équipes de MON FILM qui tractent, qui sollicitent, qui sonnent aux portes pour convaincre. Ils sont accompagnés par quelques « hôtes » ayant déjà accepté de projeter un film chez eux. La conviction est intacte.
Angela, professeure de physique nous dit : « La première fois qu’ils m’ont proposé cela je les ai pris pour des fous ; et puis cela faisait longtemps que je voulais montrer un ou deux films à mes grands enfants et à des amis. Parce que je trouve très important de transmettre ; je me suis lancé et ce fut génial, j’ai reçu 8 personnes chez moi dont 5 que je ne connaissais pas ; je recommence cette année avec grand plaisir »
Jean-Pierre, commerçant, nous dit : « Avec MON FILM j’ai retrouvé l’excitation de ma jeunesse quand j’allais au ciné-club de mon quartier en banlieue parisienne. C’est génial cette idée de permettre à des gens de partager leur film préféré ».
Ce soir-là, Jean-Loup, Laurence, Hakim et Christelle « les laborieux militants du 7ème Art » comme les appelle Mathieu Bourgasser, ont convaincu 3 habitants de projeter un film chez eux entre le 17 et 20 octobre prochain.

Le message est clair ; habitants du quartier de Wazemmes, c’est le moment (vous avez jusqu’au 20 septembre) pour vous décider à projeter un film chez vous ; un film auquel vous tenez particulièrement pour rendre encore plus beau le geste de transmission.
Et en devenant « hôte », vous accéderez ainsi à cette belle dynamique du café du cinéma (« avant il y avait le café du commerce, avec MON FILM il y a désormais le café du cinéma » avait déclaré Dominique Besnehard). Et surtout, en devenant « hôte » vous vous inscrirez dans une belle histoire parrainée par un grand nom du cinéma ; d’ailleurs à propos, qui sera la marraine ou le parrain cette année ? « Comme chaque année, septembre sera le mois de la fumée blanche » nous a répondu Quentin Hingrand qui s’investit sur la com du projet.