-Tu l’as acheté ton « S » ?

344

-Mon « S », quécessekça ?

Me sortir un truc comme ça, un beau matin, à peine réveillé, touillant mon café, ça m’a fait un choc.

Mes cheveux ont blanchi, d’accord, de temps en temps j’ai mal au dos, d’accord, je pense acheter des Méphisto, d’accord. à part ça, je n’ai pas l’intention de m’arrêter de conduire. Et puis, cette manie de mettre les gens dans des cases… Pourquoi pas un F, gente féminine au volant, danger….Un N pour nerveux, un B pour amateur de bière, un SA pour Sarkosiste agité, un SM pour socialiste mou … C’est n’importe quoi, occupons-nous de la précarité, du chômage, du logement plutôt que d’inventer des sujets polémiques qui nous éloignent des vrais problèmes…

Parce qu’alors, je peux vous parler d’un bien plus grand danger, circuler sur la voie rapide du BOULEVARD CARNOT à VILLENEUVE D’ASCQ un vendredi soir.

Quelques conseils : 

  • – Prenez des cours de conduite sportive sur circuit. 
  • – Vérifiez votre assurance tout risque.  
  • – Serrez votre ceinture de sécurité. 
  • – Achetez plusieurs grigris sur le marché de Wazemmes. 

Et, si vous êtes un conducteur respectant la limitation de vitesse à 70, que vous ayez pris l’habitude de doubler sur la gauche comme presque tout le monde, restez calme, zen et indifférent aux appels de phare, queues de poisson, dépassements sur la droite, insultes gesticulatoires, grimaces et autres politesses.

– de jeunes conducteurs qui veulent  faire comprendre aux vieux, ceux qui ont perdu leurs cheveux, les calmes, les prudents, qu’ils n’ont plus rien à faire sur une route.

– des commerciaux, qui ont un peu traîné à l’apéro de fin de semaine, harcelés au téléphone par la nounou de leur fils qui attend depuis quarante minutes.

– de jeunes cadres attendus par leurs charmantes épouses, qui tentent de  rattraper les vingt minutes qu’ils viennent de perdre, en plaisantant avec la nouvelle stagiaire.

– et les plus dangereux, ces pilotes amateurs, ceux qui haïssent tous les autres conducteurs, ceux qui stationnent en double file pour aller saluer un ami qui lui aussi est garé en double file parce qu’il avait envie de s’acheter un coca, ceux qui attendent on ne sait qui,  lunettes de soleil sur le nez, même par temps gris, et qui vous insultent si vous klaxonnez.

à part ça, tout va bien, surtout qu’il m’arrive parfois d’être de mauvaise foi….sauf pour le boulevard Carnot !

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?