Xavier Bonnet

431

Conseiller Municipal Adjoint au commerce Halles et aux marchés de plein air

Rencontrer Xavier Bonnet est un plaisir et une satisfaction :

– Un plaisir : il arrive à l’heure, en vélo, souriant, allure sportive ; bref, pas une allure de technocrate cravaté !  Le vélo, outre la forme, lui permet aussi de rencontrer simplement les Lillois lors de ses déplacements et de voir la réalité de la ville.
– Une satisfaction : le poste d’Adjoint au commerce est enfin confié par Martine Aubry à un vrai commerçant indépendant qui connait les bons côtés mais aussi les « galères » du métier.
– Le commerce, Xavier Bonnet est tombé dedans tout petit ! Dès l’âge de six ans, à l’arrière d’une 2 CV surchargée d’articles de mercerie, il accompagnait parfois sa mère et sa grand-mère. Il prend la suite et développe l’entreprise ; on peut retrouver « Mon Marché Mercier » sur les marchés de la Métropole cinq fois par semaine et sur internet. Le site, régulièrement amélioré par son fils Boris, informaticien, est en progression constante. Son autre fils, Alexis, l’a remplacé graduellement sur les marchés auprès de ses chères « Mamies » depuis son élection au Conseil Municipal. Actif, pragmatique et communicatif, Xavier Bonnet est Secrétaire Général du syndicat des marchés de France du Nord, Vice-Président de la Fédération nationale des syndicats et responsable du site des Marchés de France. Au cours d’une réunion entre commerçants, il y a une quinzaine d’années, ses interventions sont remarquées par Martine Aubry et des contacts se nouent avec son cabinet. La démission du Parti Radical de Gauche de Jacques Mutez, partisan d’une liste autonome aux élections municipales, conduit Xavier Bonnet à figurer sur liste de Martine Aubry comme candidat du PRG.

Le marché de Wazemmes

C’est un des marchés les plus importants d’Europe,  trois journées avec pas forcément les mêmes vendeurs. Le dimanche rassemble environ 500 marchands dont 400 abonnés. Les « abonnés », les plus anciens, bénéficient d’une place fixe et paient au trimestre. Les autres « les passagers » se regroupent à 7h30 et suivent les placiers pour obtenir une place vacante en fonction de critères, ancienneté, assiduité. Ce n’est pas toujours facile car un certain nombre repartiront faute de place. Les relations avec les commerçants sédentaires sont correctes : ils sont prioritaires sur leur trottoir sauf si un non sédentaire était déjà installé. Globalement, l’attribution des places se réalise dans de bonnes conditions après la remise en ordre effectuée les années précédentes par Jacques Mutez et la Responsable des placiers municipaux, Madame Noëlle Bourdon qui fait respecter efficacité et équité. La ville a aussi pris l’initiative de créer, il y a quelques années, une commission des marchés présidée à ce jour par Xavier Bonnet au nom du Maire. Cette instance examine toutes les candidatures pour un emplacement fixe ; elle prend en compte outre l’ancienneté, la variété de l’offre, les conséquences de la loi Pinel qui permet de présenter son successeur, la délimitation de zone…. Le jeudi, par exemple, il y a encore de la place pour les brocanteurs,  les bouquinistes, les fripiers…On ne peut pas laisser des places vides rue St Pierre St Paul alors que des « passagers » sont refusés.

Les Halles

Actuellement, les emplacements sont tous occupés ; les commerçants des Halles sont officiellement des non sédentaires. Pour l’instant, il n’y a pas d’union commerciale ; certains sont affiliés au syndicat des marchés, d’autres à l’union Gambetta. Des pistes de réflexion sont actuellement à l’étude : l’harmonisation nécessaire des horaires, l’aménagement de l’allée centrale pour combler le vide actuel, l’emplacement de la restauration, la place des artistes, les illuminations. Les concertations sont commencées.

Le commerce

La ville prépare le nouveau plan local d’action 2015-2018 pour le développement du commerce, de l’artisanat et des services, le PLA. Les illuminations feront partie de ce plan. L’objectif est toujours de préserver et de renforcer le commerce dans les quartiers tout en favorisant une offre plus diversifiée qui monte en gamme.

Les premières impressions

Xavier Bonnet est un nouvel élu ; son expérience au syndicat des marchés, à la fédération, au conseil communal de concertation l’ont aidé à intégrer la politique communale. Coup de chance, il a conservé l’assistante expérimentée de son prédécesseur ! La gestion politique offre cependant des surprises pour un commerçant : cerner qui fait quoi ; travailler dans le monde des fonctionnaires ; accepter le paramètre temps entre la proposition, la décision et enfin la réalisation. Cela étant, son principal souci a été de réussir la transition et la coordination entre ses activités commerciales, syndicales avec celle d’Adjoint.
Un beau challenge ! Mais vu l’énergie communicative et l’imagination de Xavier Bonnet, la réussite se voit déjà !

FRD

 

Total 1 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?