Les soirées sous-bocks de chez johnny

288

Tous les trois mois, Johnny invite un artiste à exposer ses œuvres dans son vaste et lumineux café.

Le vernissage est l’occasion d’un atelier collectif : on relooke, on transforme , on peint des sous bocks,  selon son inspiration. Aux feutres, crayons de couleur, à l’aquarelle, d’aucuns font des collages d’images, d’autres les recouvrent  de textes ou les brodent avec du fil de couleur.

Résultats  impressionnants, inattendus, surréalistes, en tout cas poétiques.

L’amour décliné avec humour par Clémentine, les dessins enfantins de Lucien, dix ans, les personnages pittoresques de Jihem, les paysages en noir et blanc de Hervé, les escargots philosophes de Catherine, les fleurs colorées de Beltrida, les broderies de Marie Juliette, les aquarelles d’Isabelle, les caricatures de Jean Paul, les triptyques de Mathieu, les dessins fantaisistes de Félix, la mosaïque végétale de Nathalie, les ouvrages minutieux de Flo, les motifs minimalistes de Philippe, les poésies colorées de Charlotte et les lapins orange de Violent Rabbit. D’ailleurs c’est de chez Johnny que partira le parcours des fenêtres qui parlent de Saint André au printemps prochain.

Rejoignez nous,  artistes Saintandrémois, ou d’ailleurs. contact : vincentsaintandre@gmail.com

J’aime les rencontres, j’aime les artistes, j’aime les projets communs, explique Vincent,  qui est à l’initiative des soirées Sous-Bocks. « Exposer dans un café, c’est l’assurance que l’œuvre d’art n’est pas réservée à ceux qui fréquentent les musées. Le choix de Jihem n’est pas insignifiant. Jihem est un être passionnant qui voue son inépuisable énergie à provoquer des rencontres artistiques en dehors des circuits institutionnels », s’enthousiasme Vincent. L’art rapproche les gens. Mission réussie ce 23 septembre au Café de la Mairie, à  Saint André.

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?