Didier Vesse

462

Rencontre avec Didier Vesse, le Directeur d’Art Up !

Les débuts
Quand on rencontre Didier Vesse, le Directeur de la foire d’art contemporain de Lille, le contact est direct, calme presque intime. Didier Vesse aime l’échange, le hasard des rencontres, parler avec des consommateurs inconnus d’une table proche, créer des liens. C’est un homme du Nord. Sa mère, d’origine belge née à Tourcoing, a travaillé dans les usines de filature  elle a rencontré son mari, né aussi à Tourcoing, au Colisée de Roubaix. Dernier de quatre enfants, Didier Vesse est né en 1953 dans le Bas Rhin, région où son père continuait sa carrière dans l’administration pénitentiaire commencée à Loos. De sa mère, il a capté la sensibilité artistique, le caractère sociable  de son père, le côté tenace, tourné vers l’action.

Tout petit, il est tombé dans l’art. Dès l’enfance, il collectionne les timbres postes représentant des œuvres d’art  le samedi, il se fait rémunérer en livres sur l’art quand il apporte son aide à un encadreur. Attiré par le monde du théâtre et du cinéma, il est aussi passionné par l’écriture, la lecture et il collectionne les livres d’art. Après un passage aux Beaux-Arts de Paris, autodidacte, il s’initie à plusieurs métiers : menuisier, directeur de l’animation d’un village de vacances, décorateur de théâtre, courtier en livres de bibliophiles et en estampes, puis galeriste pendant 18 années dans le Gard et l’Héraut et commissaires dans de nombreuses expositions.

Le directeur artistique, l’arrivée à Lille
Ses participations en qualité de galeriste aux foires d’art contemporain, notamment à Strasbourg et à Gand, lui donnent l’envie d’en organiser une à Nîmes  ce sera l’Arténim en 1999 dont il sera le Directeur pendant neuf années. Le décès brutal en avril 2009 d’Olivier Billiard, directeur de la Foire européenne d’art à Strasbourg et initiateur de celle de Lille, la fin de l’aventure à Nîmes et les rencontres conduisent la Direction du Grand Palais de Lille à confier la direction artistique de Lille Art Fair à Didier Vesse pour l’édition 2010.

Lille Art Fair devient Art Up !

Dès son arrivée en 2010, Didier Vesse accentue la convivialité et l’animation de la manifestation  prix d’entrée en baisse, animation avec la Nuit de l’Art, des performances, des dédicaces, des conférences et l’édition d’un catalogue de qualité. Les galeries belges et lilloises contactées participent en nombre. A la fois imaginatif et concret, Didier Vesse ouvre la manifestation au monde des éditions, des estampes ; avec équilibre, il réussit à faire côtoyer les grandes enseignes et les jeunes galeries, les artistes mondialement connus et les talents en devenir. Le succès répond à ce travail patient, méthodique, acharné  secondé par une équipe motivée, il arrive à faire de la Foire d’Art contemporain de Lille la deuxième de France en nombre de visiteurs après Paris  la manifestation en quatre années a doublé le nombre des exposants dans un espace de 12 000 m2 et celui des visiteurs vec une forte augmentation en 2012 et 2013. L’édition 2013 est un franc succès avec une centaine de galeries dont un quart étrangères et plus de 26.000visiteurs. Forte de son succès, Lille Art Fair devient naturellement plus ambitieuse et élabore de nouveaux projets. La Foire souhaite affirmer son caractère engagé, spontané et d’une qualité ascendante. Elle change donc de nom pour devenir Art Up  un sigle facile à mémoriser, une marque duplicable qui traduit ce nouvel élan et ses nouvelles ambitions.

Art Up ! sera donc la 7ième édition du 13 au 16 février 2014 !

Didier Vesse et son équipe préparent depuis 9 mois cet évènement international qui doit confirmer la place privilégiée de Lille dans les rendez-vous des professionnels et des amateurs d’art contemporain. Donc, à vos agendas  on se libère à cette date pour ressentir ces plaisirs intenses à se baigner dans ce foisonnement artistique !
Bonne chance à Didier Vesse, un directeur exigeant et attachant et à l’équipe u Grand Palais !!

Total 1 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?