Place Philippe de Girard

128

Tout acommencé Place Philippe de Girard  C’est en effet à son emplacement que se situaient la mairie, l’église et le cimetière communal du village de Wazemmes.

L’actuelle Rue Lavoisier était à l’origine l’impasse de la Mairie, conduisant à la Rue des Stations. En 1858, après l’annexion de Wazemmes à Lille, de nouveaux axes de circulation furent créés, dont la Rue Impériale, devenue Rue Nationale.C ‘est sur cette place que se situait le Marché aux Chevaux et aux Vaches Laitières. En 1871, on y installa un Marché aux Fourrages et une bascule publique.Pour les vieux Lillois, elle est toujours la « place du Vieux Marché aux Chevaux ».

La rue Jules Guesde en 1925 ce sont 239 commerces sur 243 maisons dont 50 cafés

Ce secteur de Wazemmes a toujours été peuplé de nombreux immigrés. A l’époque (au début du XXe siècle), il s ‘agissait surtout de Belges, principalement des Flamands. A son apogée, en 1925, on y trouvait 239 commerces sur 243 maisons, dont une cinquantaine de cafés très animés où l’on pouvait chanter, danser ou jouer aux cartes.

 

En 1936, on y comptait encore trente-cinq estaminets, sept épiceries, dix marchands de légumes, neuf boucheries, cinq boulangeries pâtisseries, six crèmeries, fromage et volaille, sans compter la pharmacie, les bijouteries, coiffeurs, chausseurs, repasseurs de couteaux, jouets, peintres décorateurs, imprimeurs etc… autant dire que l’on avait le choix. L’école Ampère se trouvait à l’angle de la rue d’Iéna démolie en 1980, en face d’ un magasin de meubles et, à l’autre coin, le magasin le plus fréquenté par les enfants du quartier, un marchand de bonbons où trônait un magnifique chat que les enfants venaient caresser. La rue a gardé son cosmopolitisme, plus de Flamands mais presque tous les pays d’Afrique et d’Asie y sont représentés.

Un véritable tour du monde, une richesse multiculturelle sans quitter Wazemmes.

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?