Bistronomie La Movida

715

A la découverte de nouvelles saveurs

Depuis janvier, un vent de renouveau souffle sur la scène culinaire lilloise avec l’ouverture de La Movida, un lieu unique, comme ses créateurs !

C’est quoi La Movida ?
Certes, le terme désigne le mouvement d’émancipation culturelle qui transforma l’Espagne postfranquiste dans un tourbillon vibrant et coloré, mais il désigne aussi et surtout le mouvement, le renouveau, la découverte et l’ouverture au monde. On comprend mieux pourquoi Alfonso, Daouda et Pierre ont choisi de baptiser ainsi le projet de leurs rêves. Ni tout à fait bar à tapas, ni tout à fait restaurant, La Movida casse les codes et vous embarque pour un voyage culinaire à la découverte des saveurs du monde avec l’Espagne et la France pour point d’ancrage.

Le concept ? C’est qu’il n’y a pas de concept !
La Movida, c’est le chic abordable, le populaire raffiné. Tout le monde peut se faire plaisir dans ce lieu chaleureux et convivial. En devanture, il y a la partie bar avec ses tables hautes et son comptoir géant dans la plus pure tradition ibérique. A l’arrière, il y a la partie restaurant pensée comme un petit patio éclairé par une verrière…et dire qu’il aura fallu démolir cinq couches de faux plafonds pour faire entrer la lumière !

Et dans les assiettes ?
Si vous pensez que les tapas sont de grandes planches à partager, c’est faux. Les tapas sont des plats…en miniature ! L’idée est d’en prendre plusieurs pour découvrir différentes saveurs, mais sans les partager. A chacun son voyage culinaire ! Et il est certain qu’à La Movida, on voyage. Il y a bien sûr les incontournables de la cuisine espagnole comme l’anchois doux de Cantabrie, la tortilla de patata et surtout le poulpe à la galicienne. Mais s’y mêlent également des saveurs asiatiques, françaises, portugaises…La vingtaine de tapas proposées évoluent au gré des disponibilités des produits et des envies du chef. Mais si vous êtes plutôt portions traditionnelles, des plats généreux sont également à la carte, dont de belles pièces de viande. Tout est frais, fait maison et délicieusement beau à regarder. Rien d’étonnant à cela, puisque Daouda Diakhaté, le chef – qui a travaillé pour de grands restaurants, dont un étoilé, en Espagne et en France – est un artiste-peintre diplômé des Beaux-Arts. Précision du geste, harmonie des couleurs, ses assiettes sont de véritables tableaux créés sur le moment…les présentations changent donc tous les jours ! Et pour accompagner ces saveurs inédites, faites confiance à Alfonso pour dénicher les vins les plus étonnants. Passionné de cuisine, Alfonso Morrondo a longtemps travaillé comme fournisseur de produits ibériques, les meilleurs uniquement évidemment ! Véritable découvreur de pépites, il excelle dans l’art de mêler les genres et les saveurs. Jetez donc un coup d’œil aux superbes bouteilles de sa cave qui ne cesse de se renouveler. Un doute, une question ? Alfonso y répondra avec plaisir de sa verve toute ibérique qui réchauffe les cœurs. Ici on ne vient pas manger mais s’initier à de nouvelles saveurs et découvrir un autre monde riche et coloré.

Des débuts mouvementés…
Heureuse d’avoir enfin trouvé le local parfait, l’équipe fait l’état des lieux le 4 mars 2020…Le 7, les banques suspendent tous les financements. Un timing parfaitement parfait ! Mais ce n’est pas une pandémie mondiale qui allait émousser la passion et la détermination des trois amis. Un emprunt participatif plus tard (ce ne sont plus les banques qui prêtent l’argent, mais les proches…mais le système de remboursement est le même !), les voilà prêts à transformer le lieu à leur image et à mettre la main à la pâte…en deux ans de confinement, on a le temps de développer ses talents. Alfonso réalise le comptoir et le chef illumine le bar de sa grande fresque colorée. Le 17 janvier 2022, La Movida ouvre enfin ses portes, et même si les débuts sont un peu balbutiants, les effets de l’excellent bouche à oreille se font rapidement sentir. Le début d’une longue et belle aventure !

Juliette Courtois