Sébastien Duhem

159

Sébastien Duhem Président du Conseil de Quartier de Fives

Mieux vivre ensemble,

« C’est gérer ensemble et pouvoir résoudre ensemble les problèmes de notre quartier. Mieux vivre ensemble, c’est, tout simplement, saisir la chance de l’extraordinaire mixité sociale de notre quartier. »

Je  rencontre très volontiers les commerçants, en général chaque trimestre. C’est un  excellent moyen d’évaluer le pouvoir économique de la population et les problèmes sociaux qui en résultent.Je suis très attentif à leur avis sur la propreté ; nos agents n’hésitent pas à verbaliser si nécessaire.

La sécurité : Mis à part quelques foyers bien précis que nous connaissons et que la police nationale traite efficacement, Fives reste un quartier tranquille. Cela dit, je n’entends pas minimiser pour autant les faits et incivilités qui se déroulent régulièrement dans certaines rues du quartier, derrières les vitrines de certains commerces. Ce sont ces actes-là qui rendent le quotidien des Fivois parfois très difficile. Je pense notamment ici aux rodéos en scooter ou à moto, aux trafics de stupéfiants. Nous travaillons sans relâche avec Franck HANOH, Adjoint délégué à la Sécurité, pour enrayer ces phénomènes. Nous le faisons en coopération étroite avec la Police Nationale. Et ce travail commence à porter ses fruits. Je pense que tous les Fivois l’auront remarqué : les opérations policières ont ainsi été renforcées dans plusieurs secteurs du quartier, rues de Lannoy et Pierre Legrand, Place de Geyter et Place Caulier notamment ; des interventions ont lieu chaque semaine pour contrôler et sécuriser l’espace public.

Fervent défenseur de la démocratie participative

J’ai mis en place, avec  succès, des ateliers de réflexion au sein des conseils de quartiers, car ce sont eux qui  représentent les forces vives de la population.

Vivre ensemble, C’est s’appuyer sur le  dynamisme de plus de cent associations culturelles et sportives, d’une union commerciale remarquable, pour préparer le programme d’une douzaine d’événements labellisés mairie. Il n’est plus question de saupoudrer de subventions une foule de petits événements pour contenter le plus de monde possible. Je veux que chaque quartier de Fives se sente concerné par les différentes festivités mises en place.

Cette année, je veux être fier de me promener dans Fives, de découvrir une place Degeyter illuminée, des maisons et des commerces décorés. Un concours des plus belles réalisations est en préparation, les gagnants ne le regretteront pas. La fête foraine sera une véritable fête foraine et non un ou deux manèges cachés par un mur de  machines à sous. Elle débutera beaucoup plus tôt ; les forains devront partager la place avec notre  nouveau marché.  Il y aura de la lumière pour les fêtes, fini les éclairages blafards de type soviétique que je voyais de mon bureau.

« Je veux que les Fivois, eux aussi, aient accès au beau. Je veux que les Fivois, tous les Fivois soient fiers de leur quartier, 

qu’ils aient plaisir à y vivre. C’est une volonté que je partage entièrement avec Mme le Maire et le Conseil municipal.

Créons une dynamique…Créons une dynamique, imaginons ensemble. Fives, c’est aussi sept programmes immobiliers en cours. Sept écoles. Des milliers de nouveaux habitants vont arriver, souvent jeunes. Bientôt le nouveau quartier LCB.

Tous les espoirs nous sont permis.

Entretien réalisé par Jihem

Total 1 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?