La Lilloise Théodora Marais

131

charme, gentillesse et intelligence

La Lilloise Théodora Marais élue Miss Eurométropole 2015
Fives, fière de sa miss en 2 ème année de licence à Lille II en sciences Politiques

Le 12 septembre 2015, Mademoiselle Théodora Marais était élue Miss Euro Métropole à Comines en Belgique. Le 24 octobre, elle concourait parmi 80 candidates issues des régions européennes à Douvres en Angleterre pour le titre européen. Le titre a été attribué à la représentante du Pays de Galles mais notre Fivoise a été désignée première dauphine. 

J’ai rencontré Claude Pasbecq, le Président de Miss Région, au bowling de Villeneuve d’Ascq, encore tout enthousiasmé par l’accueil reçu par Théodora en Angleterre. Pas facile de placer un mot quand vous êtes face à lui. Tant de choses à dire, à raconter les projets en cours, les nouvelles idées qui lui arrivent comme ça, en discutant….

Claude n’est pas un novice dans l’événementiel, 40 ans de métier, 40 ans de rencontres avec des artistes de la scène et de la télévision. Il prépare déjà son prochain rendez-vous  le 23 janvier 2016 à Lens pour un  long périple de sélection de grâces et de beautés qui se terminera au Touquet Paris-Plage avec l’élection de miss Côte d’Opale.

Pas égoïste, quelques jours après,  j’ai laissé le plaisir à mon cher complice FRD d’interviewer Théodora Marais.
Jihem

Madame le Maire de Lille, Théodora Miss EUROMETROPOLE 2015 en compagnie de Claude Pasbecq à gauche et Jean-Jacques Thel à droite lors de la réception des commerçants au Palais des Beaux-Arts.

Cette jeune « Princesse France »

Cette jeune « Princesse France » (c’est son titre officiel depuis son succès sur les concurrentes françaises à Douvres) était même en avance sur l’heure du rendez-vous, tout pour me plaire !
Elle donne une belle image de Fives puisqu’elle y a vécu avec joie depuis la maternelle  me précise-t-elle. Grâce à une famille polyglotte et de bonnes études, elle intègre une classe européenne au lycée international Montebello. Elle est actuellement en 2ème année de licence à Lille II en sciences politiques. S’exprimant en anglais, allemand et portugais, elle espère continuer ses études et trouver un emploi dans les relations internationales. Le contraste entre la discrétion, la modestie montrées au cours de l’entretien et l’indispensable sang-froid, l’assurance nécessaires lors des compétitions est frappant.

De gauche à droite Claude SOHET Théodora Marais et Claude Pasbecq à l’issue de la réception au palais des Beaux Arts de Lille

En visionnant la vidéo de la soirée anglaise, j’ai compris le succès de cette jeune fille de 19 ans. Elle est d’une élégance naturelle, pure. Lorsqu’elle s’exprime au micro sur scène en anglais, sa gestuelle est limpide et gracieuse.

Elle m’a dit qu’elle donnait maintenant la priorité à ses études ; je me suis permis de l’encourager dans cet objectif….
FRD

Total 1 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?