Solid’Art 2019 : 5ème année de succès !

64

Du 14 au 16 juin dernier, le Palais Rameau a une nouvelle fois fait vibrer à l’unisson les cœurs des généreux visiteurs de Solid’Art, le salon solidaire d’art contemporain du Secours Populaire.

Cette année, ils ont été 8 000 à parcourir les allées de ce salon pas comme les autres, dont le but est de récolter des fonds pour faire partir un maximum d’enfants en vacances. Et pour cette 5ème édition, le salon a permis au Secours Populaire de récolter 114 000 €, soit l’équivalent de 2 280 journées de vacances. Une belle réussite qui prouve, une fois encore, que les gens du Nord ont du cœur !
Cette année encore, bénévoles et partenaires avaient mis les petits plats dans les grands pour offrir aux visiteurs une expérience unique digne des plus grands salons d’art. Le vendredi, Solid’Art s’est ouvert dans une ambiance chaleureuse mêlant gaiement artistes, personnalités politiques ou culturelles, et visiteurs.

Après les discours de Jean-Louis Callens, président du Secours Populaire du Nord, et des partenaires du salon, dont Bruno Gaudichon – parrain du comité artistique – qui a une nouvelle fois brillé par son humilité et la force de son combat pour une culture pour tous, l’association Flonflons (du festival Wazemmes L’accordéon) est venue remettre un chèque de 2 100 € …une jolie somme récoltée lors du mythique tournoi de pétanque organisé chaque année à l’ascension. Un joli moment de partage suivi d’une performance qui n’a laissé personne indifférent ! C’est que la scène a été investie par le génial Jef Aérosol, parrain de cette édition 2019, venu réaliser une peinture en live. Impressionnant de maîtrise et de légèreté, il était accompagné du musicien Xavier Laune et de l’inénarrable Gilles Defacque dont l’univers délicieusement poétique et décalé a emporté l’adhésion de tout le public.

2 280 journées de vacances offertes

Cet harmonieux mélange des genres s’est poursuivi tout le week-end. Les 130 artistes présents ont offert aux visiteurs le meilleur de la création.

Ils ont ouvert leurs univers aux visiteurs avec qui ils ont pu échanger, partager, rire, débattre pour le plus grand bonheur de tous. Les plus chanceux ont même pu assister à une démonstration de sérigraphie grâce à l’Atelier Anagraphis et découvrir ainsi un métier mêlant créativité et savoir-faire.Le dimanche soir, le salon s’est achevé sur une vente aux enchères inédite orchestrée par Fabrice Kulberg, animateur et partenaire de toujours, dont la voix et les bons mots ont rythmé tout le week-end. à l’occasion des 20 ans de sa boîte, Plus2Com, il a mis aux enchères une superbe sérigraphie de Jef Aérosol réalisée en 1999 et représentant le Beffroi de Lille.

Une fois encore, le salon Solid’Art a prouvé qu’il était un événement culturel incontournable à Lille et surtout qu’il savait faire rimer culture et générosité.

Vivement l’année prochaine qu’on recommence !

Juliette Courtois