REV3 : Une rêve-volution !

219

Alors que les citoyens battent le pavé pour davantage d’actions politiques contre le changement climatique, que les gilets jaunes s’emparent des ronds-points et que flotte dans l’air un parfum de révolution, sais-tu que nous sommes déjà en train de vivre une révolution dont la région Hauts-de-France est la championne française : la 3ème révolution industrielle REV3. 

Il n’est pas question cette fois de couper des têtes mais plutôt de planter les graines du monde de demain. Une révolution industrielle, c’est la croisée entre des évolutions dans la production d’énergie et de nouveaux systèmes de communication. 

Comme en témoignent nos terrils et nos cheminées d’usines, la région a été pionnière dans la 1ère révolution industrielle, celle du charbon et de la machine à vapeur, du télégraphe, de l’industrie textile et de la sidérurgie. Aujourd’hui, la 2ème révolution industrielle dans laquelle le pétrole et l’automobile sont rois touche à sa fin. Entre l’explosion d’internet, du numérique, la nécessité écologique de réinventer les sources d’énergie et de repenser nos déplacements, la 3ème révolution industrielle se met en marche. On en parle sous des concepts qui peuvent paraître obscurs : économie circulaire, développement durable… Voici plutôt deux exemples de réussites régionales pour éclairer tout ça.

GECCO : 

En vélo triporteur, ils collectent les déchets de la restauration pour les valoriser. Le marc de café devient des bûches de chauffage, l’huile de friture du biodiesel qui permet d’ailleurs de faire rouler quelques véhicules de la mairie de Lille. Les déchets d’une activité économique (la restauration) se transforment en énergie locale (chauffage, carburant…), c’est l’économie circulaire.

Le RELAIS :
  
Sais-tu que lorsque tu mets tes vieux jeans au RELAIS, une seconde vie les attend mais pas toujours celle que tu crois ? S’ils ne sont pas utilisables en l’état, les vêtements sont recyclés en matériaux d’isolation d’une grande performance énergétique. La solidarité dont tu fais preuve en jetant tes vieilles fringues, en plus du recyclage, permet d’isoler des bâtiments à moindre coût et ceci en créant de l’emploi. C’est le cercle vertueux du développement durable, rien ne se perd tout se transforme ! 

Fidéline