MICRO TROTTOIR DU BON VIVRE A FIVES

145

   On a encore deux ou trois coiffeuses pour femmes, heureusement, parce qu’à partir d’un certain âge, courir à Lille, merci!

   L’Union Commerciale fait tout pour dynamiser le commerce, «Bravo».

 Heureusement qu’on a encore trois boulangeries traditionnelles.

  Trop content qu’il y ait encore un commerce d’électroménager, rue de Lannoy, c’est le dernier, on le connaît et c’est un sérieux. Il vend du neuf et de l’occasion recyclée, c’est bien pour l’écologie. C’est aussi un bon dépanneur.

   Question vêtements, il n’y a pas beaucoup de choix, ni pour les hommes ni pour les femmes de trente, quarante ans et plus. Ça manque vraiment. 

  Fives reste un quartier abordable grâce à de nombreuses opportunités immobilières intéressantes, vu le nombre d’agence, ça doit marcher.

    De l’animation, des opérations commerciales, de nouveaux commerces, c’est bon signe.

   Pourquoi pas un marché brocante le dimanche matin sur la place DeGeyter, il n’y a presque plus rien à Wazemmes, ça animerait le quartier et redonnerait de la vie aux commerces, cafés et restaurants. 

Ça deviendrait vite un point de rencontre régional.

   La bijouterie, on passe devant et on admire les belles montres, il y en a pour tous les prix. C’est une belle vitrine pour le quartier.

   Avec les nouveaux habitants, souvent de jeunes couples, un magasin Bio serait utile.

   On aimerait retrouver un magasin de chaussures. 

   Quand il y avait du travail on restait dans le quartier. On se connaissait depuis l’école et après au boulot.On trouvait tout sur place dans les commerces.

   La place DeGeyter devrait être plus animée, plus d’événements, plus de fêtes populaires. Le marché de la place DeGeyter pendant la semaine, voilà une très bonne idée.

   Avec les braderies on retrouve le Fives que l’on a connu, animé et vivant.

   Les grands magasins n’encouragent pas les commerces de bouche à s’installer, on y trouve tout au même endroit.

Mais quand je veux de la bonne viande, je préfère aller chez mon boucher, rien ne vaut la qualité et l’accueil que l’on trouve dans les petits commerces. 

   Le magasin de lunettes, c’est bien, c’est mieux que d’aller à Lille centre, moi qui ne suis plus très jeune.

   J’ai confiance dans nos garages, c’est près de chez nous et on sait à qui on a à faire.

   Les jeunes aiment les kebabs, c’est pas cher mais pas une rue entière.

   Une poissonnerie, un magasin de jouets, une librairie, ça manque. 

Un quartier tout fleuri pour le printemps, si la mairie suit

tout le monde s’y mettra, devant les maisons, devant les boutiques.

Fives est encore un quartier village, on se connaît souvent entre voisins depuis longtemps.

Comme les commerçants, les anciens, bien sûr.

On peut leur faire confiance  et les nouveaux habitants sont toujours bien accueillis.

De jeunes couples s’installent parce que l’immobilier est moins cher que dans Lille centre.

Ça amène de nouveaux commerces.

Le petit commerce reste dynamique, même si il y a eu certaines fermetures qui m’ont gêné, car j’y avais mes habitudes, j’espère que cela reviendra.

Dans notre rue, il n’y avait que des retraités, et puis, plusieurs jeunes couples sont arrivés, ça fait plaisir de revoir des  enfants jouer.

Avant j’achetais mes légumes dans les grandes surfaces, maintenant je vais chez  les petits commerçants, c’est meilleur, pas plus cher et ils sont très sympathiques.

Une fête par mois sur la place DeGeyter, ça referait vivre le quartier.

Les ducasses d’avant, et une foire aux manèges plus importante à Noël.

De toutes ces remarques , c’est bien souvent la nostalgie du temps d’avant que l’on entend.

Je retiendrai surtout l’espoir que nous avons tous, que notre quartier parvienne à compléter son offre commerciale et réponde à tous les besoins de ses nouveaux et anciens habitants.

Encourager ce qui existe, inciter  d’autres commerces à venir s’installer chez nous.

Retrouver le plaisir de se promener à Fives et d’y faire ses achats.

JJ THEL

Pésident de l’union Commerciale et Artisanale de Fives.

Préparez vouspour notre prochaine 

BRADERIE du 9 Juin, Dimanche de Pentecôte.

Rue Pierre Legrand et Rue de Lannoy.