Claude Sohet

1115

Claude Sohet Président de la fédération Lilloise Commerce – Artisanat – services

  • HYPERACTIF RÉALISTE ET IMAGINATIF

Rencontrer Claude Sohet, président depuis huit années de la Fédération lilloise du commerce, de l’artisanat et des services est une heureuse surprise : spontané, un regard malicieux et souriant, de l’imagination, de l’enthousiasme, un tutoiement immédiat, une grande expérience ; bref, on a l’impression qu’on se connait depuis longtemps et que cette personne a le don de faire avancer les projets. La Fédération regroupe les unions commerciales et artisanales lilloises et les représente auprès des décideurs locaux notamment dans le cadre du Plan Local d’Action (P L A) pour le développement du commerce, de l’artisanat et des services élaboré par la Municipalité. Ce plan a pour objet de renforcer et préserver le commerce dans les quartiers ; il est décidé en concertation avec les organismes consulaires, les organisations professionnelles et la région.

Le P L A actuel (2011-2014) fixe de nombreux objectifs : la zone de rencontre place du général De Gaule, la charte sur les terrasses, l’amélioration des vitrines, le financement des salariés des organisations professionnelles… De plus, l’Etat a créé un fonds d’intervention pour aider les services artisanaux et commerciaux de proximité que la mairie peut actionner au vu des dossiers. Dans ce cadre, la Fédération bénéficie de quatre salariés à la disposition des unions commerciales et de leurs adhérents pour les informer, les aider à établir des dossiers économiques et animer des manifestations. Les possibilités de financement sont variées et peuvent couvrir de 50 à 70 % des dépenses selon les quartiers.

Cela étant, la situation n’est pas facile ; les groupes financiers se réinstallent à l’intérieur des villes et, avec leur force économique, vont achever les indépendants qui avaient résisté aux hypermarchés installés à l’extérieur. Les rues seront banalisées et les quartiers devenir des dortoirs. Les outils juridiques manquent ; il existe bien des appartements à loyer modéré, pourquoi pas des baux à loyer modéré ? faire participer les franchisés aux manifestations, favoriser les productions locales à l’exemple des petites brasseries qui produisent des bières locales ou des salons de couture qui se créent ; atténuer l’individualisme des indépendants. La Fédération souhaite être un creuset de réflexions et de propositions ; elle gère aussi depuis 1989 le marché de Noël, place Rihour.

Le Président a, quant à lui, une mission importante : apporter un soutien aux présidents des unions qui, bénévoles, ont souvent un rôle ingrat, être à la fois indépendant de la politique et réaliste, manifester une force de conciliation et de proposition, favoriser des projets innovants. Ainsi, les exemples récents de la zone de rencontre, de la remise en ordre des terrasses, des enseignes, ont confirmé les qualités de négociateur de Claude Sohet. Ce Président, hyperactif, continue à pétrir sa farine dès 6 heure et gère ses trois boulangeries à Fives et à Hellemmes ; il a confectionné une baguette de couleur rose pour Lille Fantastic et rêve de remettre en valeur la fête de la vigne à Fives, avec le pâté au raisin, la tarte au raisin et d’étendre le vignoble (60pieds) du presbytère.

Comme quoi, l’on peut être à la fois réaliste et imaginatif !

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?